L’Hypnose

Petit historique

L’hypnose existe depuis de très nombreuses années, la première fois que ce terme a été évoqué, c’était en 1840 par James Braid. En 1937, Milton Erickson fonde l’Hypnose Ericksonienne, très permissive et thérapeutique, bien différente de l’hypnose de spectacle qui elle au contraire est très directive.

Qu’est ce que c’est ?

L’Hypnose Ericksonienne se définit par un Etat Modifié de Conscience. Cet état se produit de façon naturelle toutes les 90 min pour tous les individus. Nous l’avons donc tous déjà exploré. Le rôle de l’hypnothérapeute est de permettre au sujet d’atteindre cet état en le guidant par sa voix, puis de le faire travailler sur son objectif de façon inconsciente. A ce niveau de conscience modifié, le sujet peut accéder à des ressources, des capacités qui n’étaient pas disponibles de façon consciente.

Les champs d’application

Les champs d’application de l’hypnose sont larges. D’une façon générale, l’hypnose permet d’accéder à un niveau de relaxation profonde, elle améliore la concentration, la confiance en soi, elle favorise l’autonomie …

Plus spécifiquement, l’hypnose thérapeutique a démontré son efficacité dans les domaines suivants, la perte de poids, l’arrêt du tabac, la dépression …

Déroulement d’une séance

Une séance peut durer de 1 à 1H15. Voici le déroulé classique d’une séance :

  • Détermination de l’objectif au moyen de différents outils tels que la PNL
  • Mise en Etat de Conscience Modifié
  • Travail sur le plateau thérapeutique à l’aide de différents protocoles
  • Retour à un niveau de conscience normal

En moyenne, il faut compter entre 2 et 7 à 8 séances, cela va dépendre de la problématique et de la personne.